Loading...
 

Signalisation Ferroviaire

Les signaux ferroviaireslink


Cette page est une adaptation de l’ancien wiki

Les lignes doubles type “aller-retour” composées seulement de deux à trois stations, permettent de bien débuter les transports ferroviaires mais encombrent rapidement l’espace au fur à mesure de la densité et de la complexité du trafic jusqu’à devenir un problème à régler si vous ne voulez pas créer des réseaux immenses très coûteux.

Signaux basiqueslink


Il existe des signaux dont la relative simplicité permet de créer une alternative très efficace aux réseaux de rails à voie unique. Ainsi vous pourrez faire emprunter une même portion de rails à deux convois différents provenant de (ou allant vers) deux rails séparés baissant alors les coûts d’entretien de voie et faisant économiser plusieurs tiles d’espace.
Les signaux sont séparés en trois catégories dérivant de la chronologie
  • classique
  • sans spécification
  • moderne
ils peuvent apparaître tous en même temps dans la barre de menu si la chronologie est désactivée durant la partie.

Image

Le signallink

Image
De deux couleurs, il permet d’indiquer aux convois si la portion qu’ils vont emprunter est libre ou si celle-ci est utilisée par un autre convoi. Dans ce dernier cas le train va alors attendre au niveau du signal. Pour placer un signal correctement, il faut le mettre juste avant la jonction, sur les deux portions différentes qui vont devenir communes à la jonction.
Comme indiqué, ce signal possède deux couleurs:


  • Rouge: Couleur par défaut et reste rouge si un train est déjà sur la portion commune et que un autre train arrive à hauteur du signal. Le train va donc attendre au niveau du signal tant que celui-ci ne changera pas de couleur.
  • Vert: Indique alors que le train à hauteur (ou juste avant le tile contenant le signal) peut passer et aller vers la portion commune. Redevient rouge quand le train vient de le dépasser.

Ce signal agit dans les 2 sens de roulage.

Note: Le signal a une zone de couverture, c’est à dire une zone dans laquelle il prend en compte les convois et seulement cette zone. La délimitation va jusqu’à un prochain signal normal ou une station.

Le pré-signallink

Image
Il répercute l’information d’un signal normal (paragraphe précédent) placé en aval du pré-signal. Il permet d’éviter au train de s’arrêter au niveau du signal normal lorsqu’il est rouge mais au niveau du pré-signal.

Le pré-signal est utilisé dans des cas particuliers comme lorsqu’un signal normal est placé juste entre une jonction de rails et une intersection route/rail, se qui bloquerait la route pendant l’arrêt du train au signal. Il est lui aussi composé de deux couleurs:

  • Orange: Couleur par défaut, elle indique que le signal en aval est rouge et bloquera le train à sa hauteur
  • Vert: Indique au train que le signal est vert (en imaginant donc que le train est à hauteur du signal normal) et donc permet au train de passer, redevient orange quand le signal normal sera redevenu rouge.

Signal one_way (une seule voie)link


Ce signal a la simple fonction de bloquer l’accès d’une portion dans un sens particulier suivant la position du signal. C’est un sens interdit et il faut donc le voir comme cela en le plaçant. Les trains qui lui font face ne pourront donc pas emprunter la voie où se trouve le signal. En abordant la notion de mono/bi-direction vous verrez que ce signal n’a plus d’utilité utilisé seul puisque n’importe quel signal peut attribuer un sens de passage. Par contre, couplé avec les signaux mono/bidirectionnels, ils peuvent devenir très utile pour orchestrer le sens de roulage des convois.

Signaux avancéslink


Le signal long_way (longue distance)link


Une gare possède ses propres signaux, qui se comportent comme des signaux normaux, mais ceux-ci sont invisibles pour l’utilisateur.

Dans des cas bien précis où plus d’une station se trouve sur une portion commune de rail, un problème risque de surgir: un premier train va s’engager puis un deuxième sera bloqué par un signal normal, le premier s’arrête dans une première gare puis va à une seconde et cette fois le deuxième train est autorisé à passer par le signal en amont; lorsque le premier train va revenir en arrière pour retourner sur sa voie, il va se confronter avec le second qui se sera engagé et se trouvera dans la première gare du tronçon commun. Le signal long_way remédie au problème.

Composé de deux couleurs également, il se comporte comme un signal normal sauf qu’il ne stoppe pas son champ de vision à la première gare rencontrée, il voit au bout du rail commun et donc permet de stopper un train si un autre se trouve dans un seconde gare de tronçon commun par exemple.

Le signal de choix de quailink


Son fonctionnement permet à un convoi de s’engager dans un quai vide lorsque un premier est occupé par au autre convoi. Il faut donc que plusieurs quais soient raccordés ensembles (ils forment une seule station) et que des rails permettent l’accès à chacun d’entre eux. Il faut donc placer ce signal avant les ramifications vers les différents quais. Il faut également que le marqueur placé lors de la création de la ligne ait été mis sur l’un des quais précis et non sur un autre quai séparé.

Le signal EndOfChoose (fin de choix)link

Un signal antagoniste existe au précédent, appelé EndOfChoose (fin de choix). Il permet d’exclure un quai particulier de la couverture d’un signal de choi de quais, en plaçant le signal de fin de choix devant le quai de la station.

Notions de signal mono/bi-directionnellink


Les signaux peuvent indiquer aux convois qui transitent sur le rail concerné, un sens obligatoire. Par défaut le signal indique le double passage (d’un sens et de l’autre) et cela se reflète par la présence des deux signaux sur le même tile qui se font alors face. Mais en cliquant plusieurs fois à la suite (suivant le sens voulu) vous transformerez le signal en un signal à double fonction, dont la seconde sera de forcer le passage dans un sens et interdire le passage dans l’autre sens.
Couplé à un signal one-way, ces signaux pourront organiser un sens de roulage des convois.

C’est ainsi qu’il est possible de créer des voies à sens unique permettant alors d’éviter de bloquer régulièrement les convois qui prennent la portion commune dans les deux sens possibles différents. Un réseau dont les signaux monodirectionnels sont bien gérés permet d’obtenir une plus grande rapidité de service et donc d’augmenter relativement les profits.

Voici un exemple :

Image

Notez la position des signaux respectifs one-way et monodirectionnel mis en place (cercle)
Le convoi circulant de A vers B empruntera le sens vert, tandis que le train en attente circulera dans l’autre sens.

Note : la situation met en scène le sens “français de roulage”; identique en Angleterre. En allemagne et en Autriche, les sens peuvent varier dans la réalité. Vous faites comme bon vous semble ;-)

Haut de la page
Rate this page:

Contributors to this page: Frank and mEGa .
Page last modified on Thursday May 11, 2017 00:44:25 CEST by Frank.